Logo Savoir Faire Ekang

ENCYCLOPEDIE DES SAVOIR-FAIRE EKANG - ENSAFE

Frank Tucker Ebang : Entre deux continents, un parcours d’exception

Frank Tucker Ebang

Connu sous son nom de plume Frank Tucker Ebang, il incarne la quintessence de l’homme moderne, naviguant avec aisance entre ses projets orientés vers l’Afrique et sa vie professionnelle en Amérique. Né EBANG TOUNG MVE FRANK TUCKER, il a grandi à Libreville, au Gabon, et réside actuellement à Virginia Beach, aux États-Unis, où il occupe le poste de traducteur principal pour une société locale de capital-investissement.

Des Racines Profondes

Originaire de Bitam, dans la province du nord du Gabon, Frank Tucker Ebang a des attaches profondes à son village, Medoumou. Il est fils des clans Effack du côté paternel et Essandone du côté maternel, sa mère est originaire du village Missele. Ce lien profond avec ses origines se reflète dans ses œuvres littéraires.

En 2005, il quitte le Gabon après l’obtention de son diplôme de fin d’études secondaires, bénéficiant d’une bourse du gouvernement pour poursuivre ses études aux États-Unis. Toutefois, son arrivée en Amérique n’a pas été sans embûches. Peu après son arrivée, Frank apprend que, pour des raisons encore obscures, il ne peut bénéficier de la bourse d’études qui lui avait été attribuée. Cette nouvelle, déstabilisante, l’oblige à trouver des ressources personnelles pour financer son éducation et subvenir à ses besoins quotidiens.

Cette épreuve l’a forcé à réévaluer et redéfinir sa vision du « rêve américain », le poussant à développer une résilience et une détermination exceptionnelles. « Je me souviens d’un jour où mon père m’a dit qu’en tant qu’homme, ton travail alimente ton sens de l’objectif et de l’identité », confie-t-il. Ces paroles ont profondément marqué Frank, le poussant à s’installer définitivement aux États-Unis.

Une Passion pour les Langues et la Littérature

Frank explique que son choix de rester en Amérique a été motivé par les nombreuses opportunités offertes pour approfondir sa passion pour les langues. « Les États-Unis m’ont offert la possibilité de cimenter davantage ma passion de toujours pour les langues, au-delà de ma formation universitaire, en me donnant des possibilités d’emploi que je ne pouvais pas trouver au Gabon à l’époque », déclare-t-il. Bien qu’il réside en Amérique, il ajoute avec émotion : « Mon âme respire l’Afrique, et plus précisément le Gabon. »

Auteur prolifique, Frank a publié un livre intitulé « Determined », qui relate ses mémoires et les défis rencontrés lors de son installation en Amérique. Ce récit inspirant est un témoignage de résilience et d’adaptation, destiné à motiver les étudiants étrangers et les immigrants à poursuivre leurs rêves malgré les obstacles. « Determined » illustre comment la détermination et un objectif clair peuvent mener à l’épanouissement personnel et professionnel.

Entrepreneur Visionnaire

Frank est également un entrepreneur visionnaire, fondateur du groupe de médias africain KUANZA MPYA. La création de ce média découle de sa conviction sur l’urgence pour les Africains de contrôler le récit sur le continent, partager avec le monde l’histoire complète et pas seulement un récit sélectionné. « KUANZA MPYA », signifiant « renaissance » ou « faire du neuf » en Swahili, symbolise cette renaissance souhaitée pour l’Afrique. Le choix du Swahili, la langue africaine la plus parlée, reflète l’ambition continentale de ce projet.

Promouvoir les Langues Africaines

Polyglotte, Frank Tucker Ebang parle le Fang, le Français, l’Anglais, l’Espagnol et l’Allemand. Pour lui, l’apprentissage des langues africaines par les jeunes est d’une importance cruciale. « Une langue est le véhicule par excellence d’une culture », souligne-t-il. Frank croit fermement que la survie de l’identité culturelle africaine dans un monde en croissance rapide dépend de l’engagement à enseigner et à

Frank Tucker Ebang

promouvoir les langues africaines auprès des jeunes. 

Cet apprentissage contribue à la préservation de la diversité linguistique, renforce la cohésion sociale et promeut l’identité et le patrimoine culturel africains sur la scène mondiale.

L’écriture, une autre de ses passions

Fan des romans d’amour d’Harlequin, Frank a publié un deuxième roman, « Tears of Love », qui explore une histoire d’amour impossible entre Eva et Ondo. Par ce livre, Frank souhait montrer que la littérature africaine ne se résume pas uniquement à des thèmes tels que la colonisation ou les luttes pour la liberté, mais peut aussi aborder des sujets comme la romance, intégrant des réalités sociales et culturelles africaines.

Renaissance Africaine et Projets Futurs

Passionné par le concept de renaissance africaine, Frank Tucker Ebang considère cette idée comme étant au cœur de ses aspirations. Selon lui, cette renaissance repose sur plusieurs projets cruciaux : la valorisation de la culture et de l’identité africaines, le développement de systèmes économiques adaptés, la réforme des systèmes de santé en intégrant la pharmacopée traditionnelle africaine, et la révision des systèmes éducatifs pour mettre en valeur l’ingéniosité africaine.

Frank a des projets en cours sur le continent africain. Il ambitionne de piloter des programmes de formation linguistique visant à renforcer les compétences en anglais des fonctionnaires, des chefs d’entreprise et des étudiants au Gabon. Par ailleurs, il est en train de mettre en place un programme de bourses pour encourager l’étude des langues étrangères chez les élèves des écoles secondaires du Gabon.

Union du grand peuple Ekang

Enfin, sur la question de l’unification des Ekang du Gabon, du Cameroun et de la Guinée Équatoriale, Frank se dit enthousiasmé par ce mouvement. Il croit en cette union, mais reconnaît qu’elle nécessite une approche stratégique, une forte volonté politique et la mobilisation de ressources pour soutenir cette initiative.

Le mot de la fin

Frank Tucker Ebang est un exemple vivant de l’équilibre entre tradition et modernité, entre racines africaines et aspirations globales. Son parcours inspire et motive, prouvant que, malgré les défis, la détermination et un sens clair de l’objectif peuvent mener à des réalisations extraordinaires.

 

Felix Atemengue, Yaoundé, Cameroun

Partager sur les réseaux sociaux

Articles de la même catégorie

Publicité

Articles les plus lus