Logo Savoir Faire Ekang

ENCYCLOPEDIE DES SAVOIR-FAIRE EKANG - ENSAFE

QUI SOMMES NOUS ?

Qui sont les Ekang ?

L’histoire des Ekang nous emmène en Orient. Leurs origines remonteraient à Canaan et ils ont par la suite traversé la mer Rouge pour rejoindre l’Afrique du Nord où ils se sont installés suivant différentes périodes dans plusieurs pays, dont la Nubie. Ils seraient arrivés en Afrique centrale vers le 13e siècle (de sources confrériques).

On retrouve dans leurs cultes traditionnels, dont les Byeri, une similitude avec des cultes Egyptiens. Dans leur confrérie secrète « Ngui » à travers laquelle on y voit la Maât et dans leurs masques rituels, on retrouve des références aux pharaons de la 18e dynastie. Ils vénèrent Isis (Nane qui signifie la Mère) la déesse mère qui porte un nom dans leur langue (Ngon Zamba ou la fille de Dieu). Les confréries secrètes féminines qui sont les plus hermétiques car ne se montrent jamais en public, discrétion absolue, ont conservé les rites « Isis’iens » de l’abondance (récoltes et procréation).

Logo Savoir-Faire Ekang
Pierrette Ntsame

L’encyclopédie des savoir-faire des Ekang (l’EnSafe)

Savoir-Faire Ekang, a été créé en avril 2019 avec pour objectif de mettre en synergie le peuple Ekang que l’on retrouve dans plusieurs pays d’Afrique centrale, de les reconnecter aux Ancêtres et enfin de promouvoir et valoriser leur savoir-faire. Depuis le 1er janvier 2024, Savoir-Faire Ekang est devenu l’encyclopédie des savoir-faire des Ekang.

La demande très forte des universitaires et des personnes désirant avoir accès aux informations sur le peuple Ekang pour produire des thèses ou pour apprendre sur leur culture, nous a emmené à construire cette encyclopédie collaborative qui permettra de donner un accès facile à l’information.

Les articles pour ceux qui ne sont pas écrits par nos rédacteurs porteront la mention des auteurs. Nous vous prions de faire attention au droit d’auteur, les contenus sont en libre-service, mais nous vous invitons à mentionner les sources de façon claire (référence complète).

Le peuple Ekang, le peuple Fang Beti

D’aucuns disent que le peuple Ekang est en réalité le peuple FANG BETI qui est un groupe ethnique Bantou localisé en Afrique centrale dans les pays Cameroun, Gabon, Guinée Equatoriale, République du Congo et Sao Tomé et Principe. Il s’agit d’une population estimée à 5,523 050 millions d’habitants (année 2022, sources CIA + google) avec une forte proportion au Cameroun (environ 3,200,000 millions d’habitants) mais également présents au Gabon (environ 830 000 habitants) et enfin en Guinée Equatoriale (environ 1 439 050 habitants). Nous ne possédons pas à ce jour de statistique réelle sur la proportion au Congo Brazzaville et au Sao Tomé, mais s’agissant du Congo Brazzaville, on retrouve les Ekang dans le département de la Sangha, frontalier au Cameroun. Lire « Les Fang au Congo »

Le peuple Ekang parle une langue qui change d’intonation et peut varier selon la zone géographique ou même la région dans le même pays hormis ces variations, tous se comprennent.

L’appellation « Fang » qu’on retrouve dans « fang Mod » veut dire « Homme vrai », l’appellation Beti découle de « Bë Nti » qui veut dire « les Seigneurs ». Le mot Ekang est un mot plutôt mystique dont la signification profonde n’est pas révélée, certains disent qu’en réalité « Ekang » traduirait tout simplement un Homme vrai qui incarne les valeurs : courage, bravoure, honnêteté, rigueur, travail, esprit rassembleur, spirituel, sens de la justice, leader, protecteur, divin. Ainsi, il est rapporté que EKANG est un mérite (ou un titre) et que tous les Fang Beti ne seraient pas tous des Ekang, car n’auraient pas été initiés et n’incarneraient pas toutes les valeurs requises pour devenir un « Ekang ».

Guerrier Ekang

NOS STATISTIQUES SUR LES RESEAUX SOCIAUX

0
Années d'existence
0
Personnes atteintes en 2023
0
Abonnés réseaux sociaux

Conservation de l'art Ekang

Nous accordons une importance capitale à notre Art traditionnel, l’Art Fang et c’est pour cela que depuis quelques années, nous retraçons les objets d’Art, partis de nos territoires pendant la colonisation et qui revêtent aussi un aspect spirituel pour notre peuple et qui pour nous, se doivent d’être restaurés aux familles auxquelles, ils appartiennent au Gabon, au Cameroun et en Guinée Equatoriale.

Nous avons visité le musée du Quai Branly à Paris afin de découvrir l’Art Fang et les arts du monde, dans le but de retrouver la trace de l’Art Fang dans plusieurs continents  – Juillet 2023.

Masque Ngil Fang Ekang
Calebasse Fang
Masque à 3 faces Ngotang Fang
Masque Ngil Fang Ekang
Masque Ngotang Fang Ekang
Reliquaire Byeri Fang Mvae