Pierrette Ntsame

Informations générales :

Nom de naissance : NTSAME MENDOU Pierrette

Naissance : est née le 28 Janvier 1983 à Mbomo (Oyem) dans la province du Woleu Ntem (Gabon) de feu OBIANG NDONG Moise et OBONE MBA Philomène, tous deux enseignants et issus de l’ethnie Fang, catholiques.

Biographie

Après sa naissance au village Mbomo, sa mère la laissa à sa grand-mère pour poursuivre une formation à Libreville, la capitale du Gabon. La petite Pierrette passera toute son enfance avec sa grand-mère qui à l’époque avait fondé un groupe de danse réputé et dénommé « Nloup » qui donnait des représentations dans toute la contrée. C’est à l’âge de 6 ans que la petite Pierrette fit son immersion dans le monde de la danse traditionnelle en enfilant son premier raphia (bitouga en langue Fang). La grand-mère de Pierrette ne pouvant la laisser toute seule à la maison décida de l’emmener à chaque représentation. La petite Pierrette n’aura pas eu une enfance facile car en plus de l’emmener à chaque représentation, sa grand-mère ne voulait pas qu’elle aille à l’école car pour elle, une femme était faite pour les travaux champêtres et pour entretenir un foyer.

Après sa formation, la mère de Pierrette était venue la récupérer de chez sa grand-mère pour l’emmener vivre à Oyem (Gabon) auprès de son père qui était polygame (4 épouses dont sa maman qui était la dernière). Pierrette rejoignit la demeure de son père et la vie dans ce foyer polygamique n’était pas facile, Pierrette subit beaucoup de frustrations. La maman de Pierrette eu 5 autres enfants, au total 7 enfants dont 6 filles et 1 garçon. De nature très timide et proche de l’apathie, Pierrette en grandissant inquiéta ses parents qui avaient décidé de l’emmener rencontrer un tradipraticien qui l’avait déclaré « autiste ». Ainée de la fratrie et surmotivée par sa maman, Pierrette su vaincre son extrême timidité et devenir la femme battante qu’elle est aujourd’hui.

PIERRETTE NTSAME commença ses études primaires à Oyem et après obtention du concours d’entrée en 6ième elle ira respectivement au C.E.S d’ANGONE et au Lycée d’état d’Oyem.

En 1997 à la suite du décès de son père, elle décida d’aller poursuivre ses études à Libreville au lycée de « Nzeng Ayong » et ensuite au Collège Notre Dame de Quaben où elle obtint son baccalauréat en 2006 puis s’inscrit au concours d’entrée à l’Ecole Normale des Instituteurs à Libreville.

Au terme de sa formation en 2007, NTSAME MENDOU Pierrette entame sa carrière d’enseignante et 8 ans plus tard, elle rentra après concours à l’Ecole Normale Supérieure de Libreville où elle obtint son diplôme de Capacité d’Aptitude au Professorat de Collège (CAPC) en Science de la vie et de la terre (SVT).

Vie privée :
Mariée et mère de 4 enfants.

Carrière musicale

C’est dès l’âge de 6 ans que Pierrette NTSAME MENDOU commence ses débuts et enfila son premier raphia (tenue traditionnelle de danse) via le groupe NLOUP dirigé par sa grand-mère maternelle, elle y resta jusqu’à l’âge de 8 ans. Quelques années plus tard elle intégra le groupe « Mekome » dénommé « MEBAMANE » du professeur ONDO Alain, groupe réputé dans le nord du GABON. Afin de ne pas oublier ses origines, elle créa avec ses frères et sœurs le groupe de danse « Amazones stars de Mbolenzok » rappelons que ce village (Mbolenzok) a une histoire forte dans le monde musical Ekang pour avoir créé la célèbre dance dénommée ‘’Mbatwa’’

Très passionnée par la danse et par le rythme « Mekome » et soucieuse d’évoluer, Pierrette décida de se défaire des autres groupes cités ci-haut et d’intégrer le groupe de l’artiste international Prosper ZE. Danseuse principale pendant 12 ans, elle décida après ces 12 années de prendre son envol. Ainsi, elle créa son propre groupe dénommé ‘’Akeng mane’’ (nom donné par l’artiste Prosper ZE qui signifie ‘le sommet de l’art’). Dans ce groupe de danse créé, elle était la chanteuse, ceci est donc la transition vers le chant.

Pierrette était prête à devenir chanteuse.

Discrographie

  • En 2008 : sortie du premier clip « Be ngone be ye mbu » qui signifie « Les filles d’aujourd’hui ». Ce fut un coup de maitre par la qualité des images, de la danse et du message car la chanson évoque le fait que la nouvelle génération des filles a oublié sa culture.
  • En 2010 : sortie du clip « Zen ye mekeng » (le chemin de l’art) qui est d’ailleurs le titre que portera son premier album. Pierrette NTSAME à travers ce titre relate les difficultés rencontrées dans le monde de la musique.
  • En 2012 : sortie du titre « Mone ebone » qui signifie le petit ami.
  • En 2016 : sortie du titre « Ase ki na ma ko yong » qui signifie « Je n’ai pas peur ». Titre dans lequel elle relate les faits des sociétés africaines.
  • Mai 2020 : Pierrette est repérée par un label en France qui lui proposa un contrat. Pierrette signa donc un contrat avec le Label Musical SAVOIR-FAIRE EKANG et est entrée en studio.
  • Novembre 2020 : Pierrette sort le remix de la chanson « MA DING MA WOG » du célèbre chanteur de Guinée Equatoriale MAELE, décédé en Espagne. La chanson est sortie après l’anniversaire du décès de l’icone, 3 ans après elle décida de lui rendre hommage.  Dans cette chanson elle en featuring avec le célèbre Guitariste Michel MBARGA. Ce titre fait partie de son maxi single « AYONG EKANG » dans lequel elle a plusieurs collaborations avec des artistes internationaux
  • Décembre 2020 : Pierrette est en promotion pour le titre « MA DING MA WOG REMIX » (MAELE)
  • Début 2021 : Sortie officielle de l’album   »ZEN YE MEKENG » qui sera disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légal.

Derniers albums

10 euros

-ZEN YE MEKENG

10 euros

- ZEN YE MEKENG

Actualités de l'artiste

PIERRETTE NTSAME FAIT LA UNE

L’artiste Pierrette NTSAME fait la UNE du magazine ACTU MUSIK AFRIKA qui lui consacre tout un dossier sur son passage très remarqué au Cameroun

PIERRETTE NTSAME CONCERT & SPECTACLE

PIERRETTE NTSAME EN TOURNÉE AU CAMEROUN

Nouveau clip sortie le 28 Janvier 2021

Clip en collaboration avec le célèbre guitariste Michel Mbarga